Vous êtes ici

La Maison de Fer de la famille Brennand (Recife)

Location: 
Engenho São João, Varzéa, Recife - Pernambuco
Casa de Ferro Recife
Tipologia: 

La Maison de Fer - Iron House en anglais - a été projetée en Belgique par la Compagnie Centrale de Construction de Haine-Saint-Pierre. Elle fut construite en Louisiane, aux États-Unis et, en 1892, transportée à l'Engenho São João, pendant la période de gloire de l'économie de Pernambouc. Entourée d’un jardin conçu par le célèbre paysagiste Roberto Burle Marx, la Maison de fer fait partie du Patrimoine Historique depuis juillet 1980, en tant qu’immeuble pertinent dans l'histoire de Pernambouc et du Brésil.

Casa de Ferro Belgica Recife

Le plan de la maison ressemble à un « U », qui se termine par un élégant escalier en fer à l'arrière. Toutes les façades, qu’elles soient tournées vers l'extérieur ou vers une petite cour intérieure, sont ornées de balcons supportées par des colonnes de fonte et des parapets également préfabriqués en fonte. Chaque coin de la façade principale possède une projection des balcons dotée d’une structure métallique qui couvre une aire ayant la forme de ¾ d'un petit cercle. Un imposant portique, tout en fer, marque l'entrée principale. Ce portique se compose de plusieurs parties en fonte (colonnes, architraves, corniches) et est recouvert de plaques de fer sur lesquels divers ornements, également en fer, ont été appliqués. Toute la structure des planchers et du plafond est en fer. Seuls les murs sont en briques et la toiture en tuiles en terre cuite.

Sur l'une des colonnes en fonte du porche d'entrée, on peut lire l'inscription: "Société anonyme / Cie Centrale de Construction / Haine St Pierre Belgique / Directeur Administrateur Leon Hiard ".

Dans une lettre datée du  12 novembre 2015 envoyée à Marc Sorms, Mme Maria Eduarda Campos Brennand écrit :

« Francisco do Rego Barros de Lacerda, à l’époque propriétaire des Engenhos São João et Santos Cosme e Damião, dans le quartier de Várzea à Recife, était intéressé par l'achat de machines neuves et modernes pour son usine à sucre. En outre, il avait également besoin d’une structure de fer pour construire un pont qui relie les deux rives du fleuve Capibaribe et permette l'écoulement de sa production de sucre. Comme bon entrepreneur qu’il était, il est allé aux États-Unis prospecter cet achat à deux occasions différentes, 1881 et 1892. Il est allé en Louisiane, plus particulièrement à Baton Rouge, le plus gros producteur de machines pour usines à sucre de l’époque et un grand centre sucrier d’Amérique du Nord. Lors de son voyage de 1982, il ramène par navire, directement au port de Recife, la machinerie de l’usine, un pont de fer de 160 m et la structure de fer de la maison qui qu’il construirait sur une partie élevée de sa propriété ayant une belle vue.

On ne sait pas s'il a commandé ces articles lors de son premier voyage, en 1881 ou plus tard par correspondance.

Quant à la Maison de Fer, il n'y a aucun fait pour prouver ou suggérer qu'il l’ait commandée sur base d’un projet qu’il avait emmené du Brésil. D'après ce que l'on sait, en rincipe il n’avait aucune idée de commander une maison. Il est probable que lorsqu’il s’est rendu en Louisiane, la maison l’a enchanté et il a voulu l’acheter. La maison n’est donc pas venue directement de Belgique. Elle était déjà aux États-Unis quand il l'a achetée. Elle lui a certainement été offerte en Louisiane parce qu'il s’agit d’une maison dans le style typique des Plantation Houses du sud des États-Unis et non du style colonial portugais des maisons brésiliennes.

Nous confirmons que toute la partie structurelle de fonte, les colonnes, les gouttières et le frontispice en fonte viennent de ladite fonderie. »

Traduction: Nicolas Crabbé

Photo: http://ironhouse.com.br/br/a-empresa/a-casa-de-ferro/

Sources

  • http://ironhouse.com.br/br/a-empresa/a-casa-de-ferro/
  • "Arquitetura industrial belga no Brasil no século XIX", artigo de Bernard Pirson p. 332 em "Brasil e Bélgica : Cinco séculos de conexões e interações / organização Eddy Stols, Luciana Pelaes Mascaro e Clodoaldo Bueno. - São Paulo : Narrativa Um, 2014." 
  • Arquitetura do ferro no Brasil / Silva, Geraldo Gomes da. - São Paulo : Livraria Nobel, 1986. - 247 p. - ISBN: 8521303491 (p. 218 – 222)